Depth of Darkness Light

Depth of Darkness Light est une création de en cours et fait parti du projet global : Monstre (voir ici).

Depth of Darkness Light, a un côté un peu sombre, des personnages radicaux avec des looks arrachés et un côté un peu punk. Des gens qui, lorsqu’ils vont à des fêtes, dansent jusqu’au petit matin, non pas parce qu’ils sont accros à la cocaïne mais parce qu’ils sont accros à l’amour de l’art, à la lumière qui les transperce et au bien-être qu’elle leur procure. Des personnages qui, à première vue, surprennent, attirent le regard, voire effraient, mais qui, en fait, portent en eux une lumière pure et puissante. Ce sont simplement des êtres radicaux qui vivent pleinement leur vie.
C’est pourquoi j’essaie d’explorer les profondeurs de mes interprètes. Avec les Monstres, nous nous abandonnons à nous-mêmes. Nous partons à la recherche de notre lumière intérieure, nous enlevons les couches superflues pour revenir à l’essence du corps et du mouvement.

Depth of Darkness Light is a work in progress and it is part of a global project: Monster (watch here).

Depth of Darkness Light, has a bit of a dark side, radical characters with ripped off looks and a bit of a punk edge. People who, when they go to parties, dance until the early hours of the morning, not because they are addicted to cocaine but because they are addicted to the love of art, to the light that transands them and to the well-being it gives them. Characters who at first sight will surprise, attract the eye, maybe even scare, but who in fact have a pure and powerful light inside. They are just radical beings who live their lives to the full.
That’s why I try to explore the depths of my performers.  With Monsters, we abandon ourselves to ourselves. We go in search of our inner light, we remove the superfluous layers to come back to the essence of the body and the movement.

FOX est le premier Monstre de cette série. Il est l’essence même du processus de création de ce projet. Il raconte ce besoin de s’emmenciper, pour être à l’aise avec soit même. La nécessité du Monstre pour faire apparaître quelque chose d’enfouit. Le travail interne qu’il permet d’effectuer pour laisser briller sa lumière intérieur. La trace que le masque laisse et l’après, lorsqu’on l’enlève et qu’on peut simplement être soit.

 

DA., Costume, Chorégraphie et Interprétation : Marion Binois

Photos et Vidéo : JustSeiba

FOX is the first Monster in this series. It is the essence of the creative process of this project. It tells of the need to emmenciate oneself, to be at ease with oneself. The need for the Monster to bring out something buried. The internal work that it allows to let its inner light shine. The trace that the mask leaves and the aftermath, when you take it off and you can simply be yourself.

 

A.D., Costume, Choreography et Performance : Marion Binois

Photos and Video : JustSeiba